La France prédatrice de la francophonie ?

Comme beaucoup de jeunes africains de ma génération, j’ai été très tôt marqué par la France .Sur les bancs au lycée comme à l’université, la culture française et les valeurs qu’elles véhiculent ont longtemps exercé une fascination sur moi. La métropole est restée un modèle et une référence qu’il faut  imiter à tout prix.


Des années après, les nombreuses interventions  françaises en Afrique ont eu le temps de me prouver que ce modèle qui me faisait rêver n’était pas pour autant exempt d’anomalies et d’incongruités. Le temps a fini par m’édifier  sur les choix peu réalistes et souvent teintés de mercantilisme de cette France là dont Charles de Gaulle disait qu’elle n’avait pas d’amis mais rien que des intérêts. En Afrique en tout cas, les nombreuses années de domination et de coopération ont montré une France qui travaille cyniquement pour ses intérêts en méprisant ceux des peuples africains.

Lorsque fut créée la francophonie en 1970, certains chefs d’Etats ont vu en elle la rédemptrice de la nouvelle françafrique. Adieu le pré-carré   de la servitude qui a été très ruineux pour l’Afrique. On disait en ce moment de la francophonie qu’elle était un carrefour de partage et de solidarité, créée pour défendre la langue et la culture françaises et au même titre que celles des pays africains colonisés par
la France. Le challenge est donc motivant  et aucun pays africain n’ose s’y dérober. Quand les années 90 apportent leurs pluies de démocraties aux pays africains avec une forte caution française, mes inquiétudes d’antan ont failli être dissipées. Mais ce fut une illusion. Quelques années après, l’ambivalence et la versatilité gagnent encore la politique africaine de la France. Chasse le naturel, il revient au galop, dit-on.

Le coup d’Etat contre Pascal Lissouba au Congo-Brazaville avec un soutien discret de la même France  promotrice de la démocratie en Afrique n’a fait qu’édifier les uns et les autres sur le vrai visage  de
la France. La réticence à la France a commencé à me hanter. Même si je n’ose pas croire à une certaine implication de la France dans la guerre en Côte d’Ivoire et dans la parodie d’élection au Gabon, il y a fort à parier, au regard des déclarations confuses  des autorités françaises, que ce pays ne soit pour autant étranger à ces turpitudes de l’histoire de l’Afrique. La France a  encore démontré son mercantilisme lors de l’élection du nouveau patron de l’UNESCO à Paris en Septembre dernier. Elle abandonne Nouréini Tidjani Serpos, le seul candidat francophone et prend fait et cause pour l’égyptien pour sauver son Union pour la Méditerranée. Loin de pratiquer du chauvinisme, le manque de soutien au seul candidat francophone du groupe est une hérésie peu excusable de la part d’un pays qui dit souvent travailler pour le bonheur des peuples africains. Le principe de la solidarité francophone a été simplement sacrifié sur l’autel des intérêts. Comment pouvons-nous croire à une telle francophonie et à la France qui ne manquent aucune occasion pour niveler les valeurs de l’Afrique par le bas.

En plusieurs années de coopération et de mariage,
la France a toujours joué le jeu de la félonie. Houphouët Boigny, grand stratège de la françafrique avait dit, « la France m’abandonné sur le parvis de l’église avec mes fleurs fanées. ». Des années après sa mort, l’actualité semble encore lui donner raison.

 Damien HOUESSOU


YAYI BONI à l'ONU, déjeune avec le Président OBAMA et d'autres chefs d'états africain.
Kadafi a s'est vu refusé l'implantation de sa tente de bédouin mais aussi l'accès à des hotels à New York. Je ne sais pas s'il ne va pas assister seul au Discours du Président Iranien en cas d'invectives contre Israel!
YAYI avait l'ancé l'état d'urgence pendant la saison des pluies au Bénin et on lui a rit au nez. Deux mois après qu'est ce qui s'est passé? Désormais faites attention au prédiction du Président, ce n'est pas pour rien qu'il se ballade dans tous les temples...
Beaucoup des chefs d'états Africain qui ont déjeuné avec OBAMA, j'en suis convaincu reviendront nous mettre plein la vue avec des Photo avec le "petit" Kenyan qui dirige le pays des Blancs. Mais ne vous en faites pas il y a un topo pour faire photo avec OBAMA. Passez nous voir au Perroquet
 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=