Mme WADE sort ses griffes

La première dame du Sénégal sort de sa réserve. Mme Viviane Wade s’est expliquée sur sa supposée influence sur les décisions politiques de l’Etat. Elle a, aussi donné quelques éclairages sur ses rapports avec sa famille et l’Etat notamment l’implication de ses enfants. C’est au cours de l’émission de la 2STV, «la Grande interview» que l’épouse du président Abdoulaye Wade a eu à faire ces révélations.

 

Viviane Wade se confie enfin. Elle a accordé un entretien à la 2STV dans lequel la première dame du Sénégal a été interpellée sur ses relations avec l’Etat. L’épouse d’Abdoulaye Wade y est pour beaucoup dans les plaintes de ses enfants contre certaines personnes.

Elle ne s’en cache pas. «Si quelqu’un porte un déshonneur à ma famille, je pousse mes enfants à porter plainte. Cela a été le cas avec quelqu’un qui est au Canada. Quand on est sur de sa bonne foi on porte plainte», a fait savoir Mme Viviane Wade.

La mère du super Ministre d’Etat, Ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures a estimé que «les attaques contre Karim ne me font ni chaud ni froid parce que ce n’était pas vrai».

Interrogée sur ces supposées influences sur la politique du président de la République, la présidente de la Fondation Education santé a indiqué : «je n’ai aucune influence sur les décisions prises par le président Wade. Mes enfants non plus. Actuellement, avec ses nouvelles charges, Karim est plus impliqué que Sindjéli».

Revenant sur ses rapports avec les anciens collaborateurs du président de la République notamment des leaders de l’opposition, la première dame a fait savoir : «s’ils trouvent qu’ils doivent quitter, ils quittent. Il n’y a pas d’animosité entre nous. Quand on se rencontre dans un aéroport on s’embrasse», parlant du secrétaire général du Parti de l’Indépendance et du Travail (PIT), Amath Dansokho ou le leader de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP), Moustapha Niasse.
 

Ndèye Maty Diagne





Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre adresse e-mail:
Votre message:

YAYI BONI à l'ONU, déjeune avec le Président OBAMA et d'autres chefs d'états africain.
Kadafi a s'est vu refusé l'implantation de sa tente de bédouin mais aussi l'accès à des hotels à New York. Je ne sais pas s'il ne va pas assister seul au Discours du Président Iranien en cas d'invectives contre Israel!
YAYI avait l'ancé l'état d'urgence pendant la saison des pluies au Bénin et on lui a rit au nez. Deux mois après qu'est ce qui s'est passé? Désormais faites attention au prédiction du Président, ce n'est pas pour rien qu'il se ballade dans tous les temples...
Beaucoup des chefs d'états Africain qui ont déjeuné avec OBAMA, j'en suis convaincu reviendront nous mettre plein la vue avec des Photo avec le "petit" Kenyan qui dirige le pays des Blancs. Mais ne vous en faites pas il y a un topo pour faire photo avec OBAMA. Passez nous voir au Perroquet
 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=