Présidence de la République : YAYI BONI est assis sur des oeufs pourris

La dispersion et la cacophonie que l’on observe aujourd’hui dans famille présidentielle n’est rien d’autre que l’expression du malaise et de la traîtrise qui règnent dans ce groupe. A plusieurs mois des élections de 2011, conseillers techniques, caciques des FCBE et même ministres du gouvernement cherchent de nouvelles places au soleil en 2011 et pactisent déjà en catimini avec les Etats major d’autres candidats sérieux au douillet  fauteuil de la Marina.

Un cataclysme politique se prépare à l’horizon 2011 autour de Boni Yayi. Les coulisses et les antichambres des partis politiques et ténors de la mouvance laissent échapper des nouvelles très défavorables au président Boni Yayi dont on connaît désormais l’envie de rempiler. Bien que travaillant pour Boni Yayi et occupant des postes de responsabilité dans l’appareil d’Etat, ils ne sont pas près à l’aider à rempiler. Pour beaucoup qu’ils sont, ils ne croient pas à la victoire de Yayi au regard de la mobilisation de l’opposition réunie au sein des G et F et de la potentielle candidature d’Abdoulaye Bio Tchané. Et, pour ne pas rester dans la barque jusqu’à  son chavirement, les chantres et les barrons des FCBE préparent déjà « l’après 2011 ».Il faut se repositionner pour ne pas être dans le camp perdant en 2011.C’est pourquoi, ils prennent en catimini des contacts avec les autres candidats.

Bio Tchané mais aussi Houngbédji sont pour le moment les deux candidats qui bénéficient de ces soutiens officieux en attendant 2011.La dernière fois, c’est un ministre du gouvernement qui a été épié et photographié avec des étrennes à l’effigie de l’actuel président de la BOAD Abdoulaye Bio Tchané. Plusieurs autres conseillers du Chef de l’Etat sont dans la même démarche et on les voit souvent en pleine nuit avec les ténors des G et F ou avec les membres du staff restreint de Bio Tchané. Mais craignant pour leurs postes et les prébendes politiques qu’ils espèrent, ils préfèrent ne pas s’afficher maintenant et se contentant de vendre la mèche à l’opposition et d’honorer des rendez-vous nocturnes avec leurs alliés de fortune.

Au sein des FCBE, la sincérité a déserté le forum et personne ne dit la vérité au chef. Conséquences :le gouvernement persiste dans les erreurs les plus élémentaires ,préjudiciables pour la victoire en 2011.La création tout azimut de partis politiques par les ministres et les caciques des FCBE est l’une des manifestations de cette ambiance délétère qui règne dans la « jungle présidentielle » où seuls ceux qui ont l’art de la démagogie ont la chance d’émerger et d’être mieux écoutés. Pour tout le reste, c’est la déception et le repositionnement perpétuel.A cette allure en 2011, Boni Yayi sera le seul vrai surpris de son échec pour les élections présidentielles.

Marcel ZOUMENOU

 

YAYI BONI à l'ONU, déjeune avec le Président OBAMA et d'autres chefs d'états africain.
Kadafi a s'est vu refusé l'implantation de sa tente de bédouin mais aussi l'accès à des hotels à New York. Je ne sais pas s'il ne va pas assister seul au Discours du Président Iranien en cas d'invectives contre Israel!
YAYI avait l'ancé l'état d'urgence pendant la saison des pluies au Bénin et on lui a rit au nez. Deux mois après qu'est ce qui s'est passé? Désormais faites attention au prédiction du Président, ce n'est pas pour rien qu'il se ballade dans tous les temples...
Beaucoup des chefs d'états Africain qui ont déjeuné avec OBAMA, j'en suis convaincu reviendront nous mettre plein la vue avec des Photo avec le "petit" Kenyan qui dirige le pays des Blancs. Mais ne vous en faites pas il y a un topo pour faire photo avec OBAMA. Passez nous voir au Perroquet
 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=